Le contexte

• L’Europe produit annuellement environ 20 millions de tonnes de mâchefers issus de l’incinération de nos ordures ménagères dont un peu plus de 3 millions de tonnes en France.

• La grande majorité de ces mâchefers est valorisée en sous couche routière : pour cela, ils doivent d’abord être stockés et maturés un certain temps avant d’être débarrassés des métaux ferreux et non-ferreux.

• Jusqu’à récemment, seuls les gros métaux pouvaient être extraits de manière industrielle. L’état de l’art permet maintenant de récupérer ceux de petite taille (presque 50 % du gisement).

• Afin d’inciter les industriels de la profession à s’équiper, il a fallu développer un nouveau procédé d’affinage dédié à la valorisation des petits métaux, respectueux de l’environnement et économiquement attractif : RECYF l’a fait en concevant un process « par voie sèche » innovant.

• Au-delà de l’aspect écologique, l’extraction des petits métaux présente un vrai intérêt économique.